TRANSLATE my blog in your language

MENU

Friday, April 11, 2014


Hercule




Torse en avant et lance au poing
Peau de lion cousue sur les reins
Barbe en broussaille et œil féroce
Hercule avance dans les bois
Mais ses ennemis aux abois
Ignorent que déjà petit gosse…

Hercule rêvait d’être une femme
Hercule traînait au gynécée
Passait des heures à caresser
Les beaux dessous des courtisanes
Hercule rêvait d’être une femme
Tissait des bas en fil d’Ecosse
Parfumait sa barbe précoce
Et pleurait, pleurait à chaudes larmes

Muscle tendu et regard fier
La réputation plus à faire
De bon père, amant et soldat
Couvert de trophées, de médailles
Mais au cœur des pires batailles
Un frisson le poursuit tout bas…

Hercule rêve d’être une femme

 Hercule aspire à être mère Tricote des jolies brassièresRaconte au chat ses états d’âmeHercule rêve d’être une femmePalpe ses pectoraux d’acierEt son ventre à jamais scelléEt pleure, pleure à chaudes larmes

Hercule rêve d’être une femme

Etre dessous, être soumiseEtre le cul sous la chemiseEtre le fourreau sous la lameHercule rêve d’être une femmeMais une érection affolanteLe tire de ses rêveries brûlantes

Il pleure, pleure à chaudes larmes. 


Gilles Roucaute

No comments:

Post a Comment